Les quatre de Baker Street, Tome 1 et 2, DJIAN, LEGRAND, ETIEN, Vents d’Ouest, 2009-2010


Les Quatre de Baker Street

Avec Les quatre de Baker Street, vous serez plongés dans le Londres de l’époque victorienne.

Vous croiserez Sherlock Holmes et peut-être aussi Jack l’éventreur…

Vous serez charmés par trois garnements très rusés.

Un conseil, prenez le temps de lire ces deux tomes, de découvrir ces deux enquêtes, car un détail pourrait vous échapper.

Livre en compétition pour Cap BD 2011


Vous pouvez trouver ce livre dans toutes les bibliothèques du Val d’Ille.

5 Comments

  1. Maéva

    15 février 2011 at 18 h 53 min

    J’aime les enquêtes, les personnages et les dessins mais j’aime pas ne pas savoir ce qu’ils vont
    devenir !

  2. Jérôme

    15 février 2011 at 18 h 53 min

    Retour et révision cachée sur l’époque et les aventures du célèbre détective de la même rue, à travers une bande des gamins des rues travaillant en sous main pour Sherlock Holmes. On retrouve l’ambiance du Londres populaire de l’époque victorienne, avec plus de finesse qu’il n’y paraît au premier abord, dans des enquêtes soutenues à un mètre quarante du sol.

  3. En lisant ces Bds, j’ai vraiment pris plaisir à suivre les aventures de ces trois et 1/2 à vrai dire, apprentis détectives. Des scénarios à rebondissement qui nous baladent à travers le microcosme du Londres de cette époque, entre crinoline, diligences et ruelles malfamées…tout cela délicatement souligné par des aquarelles à la mise en scène vitaminée!
    Comme le déduirait si bien ce cher Mr Holmes, cette lecture saura forcément vous ravir…c’est « élémentaire »!

  4. Une bd très divertissante, effectivement, et bourrée de clins d’oeil (prêtez attention aux tags sur les murs…), entre Oliver Twist et le club des cinq ! Aventure et action garanties !!!

  5. Un premier tome très inspiré, le dessin nous met dans l’ambiance. Un second tome moins palpitant, un peu dommage. Les personnages commençaient à être attachants. Il faudrait un bon tome 3 pour nous rendre fan, sans cela…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Veuilez répondre avant de valider * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.